Majida Khattari

Majida Khattari · Maroc

Plasticienne et vidéaste marocaine, Majida Khattari est née à Erfoud (Maroc). Elle vit et travaille à Paris depuis 1989. Après avoir obtenu son Diplôme de l’École des Beaux-arts de Casablanca en 1989, elle poursuit ses études à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux -Arts de Paris (Ensba) dont elle sort diplômée en 1995. Passionnée de peinture classique européenne, elle commence par travailler avec la peinture et la photographie, avant de découvrir le design lors de sa dernière année à l’Ensba. Elle conçoit alors des « robes/sculptures » qu’elle met en scène dans des « défilés/performances ». Présentées depuis dans de nombreuses manifestations artistiques ces créations abordent les problèmes politiques, culturels et religieux à travers la question très large du rôle du voile islamique.

Majida Khattari réalise également des installations photographiques et vidéographiques. Avec l’aide du Centre Pompidou et de la Caisse des dépôts et consignations, elle réalise en 2001 une installation vidéo autour du thème du mariage: Rêves de jeunes filles. En 2002, elle présente l’installation vidéo, « Ici et là-bas ou La maison du retour », à Tulle, une œuvre qui traite de la situation des familles émigrées en France qui évoluent en permanence entre deux maisons, entre deux cultures.

 

Majida Khattari · Morocco

Moroccan visual artist and video producer, Majida Khattari was born in Erfoud (Morocco). She has been living and working in Paris since 1989. After graduating from the Fine Arts School of Casablanca in 1989, she continued her education at the National Higher School of Fine Arts in Paris (Ensba) where she graduated in 1995. Passionate about classic European painting she started working with painting and photography before discovering design during her last year at Ensba. From then on she started creating « sculptures/dresses » that she stages in « performances/fashion shows ». Her creations, which have since been presented at various artistic events, address political, cultural and religious issues through the broader question of the Islamic veil.

In addition to her « sculptures/dresses » presented during « performances/fashion shows » Majida Khattari also produces photographic and video installations. With the help of the Pompidou Center and the Consignment and Deposits Fund she produced a video installation around the theme of marriage: Young Girls’ Dreams in 2001. In 2002 she presented her video installation « Ici et là-bas ou La maison du retour » in Tulle, a piece dealing with the situation of immigrant families in France who find themselves constantly revolving between two different homes, two different cultures.

Advertisements