Mejdi El Bekri

Mejdi El Bekri · Tunisie

web:  www.mejdibekri.de

Né à Tunis en 1987, Mejdi Bekri est un photographe tunisien qui travaille en l’Allemagne. Diplômé en Art Plastiques, avec comme spécialité la photographie, à l’Ecole des Beaux-Arts de Nabeul en 2009, il travaille depuis 7 ans comme photographe de plateaux de tournages et photographe d’événements. Fasciné par la scène culturelle de son propre pays, il suit les productions artistiques d’une Tunisie postrévolutionnaire et dénonce, avec des expositions comme « Aïn Draham, isolement dû à la neige » (2012) ou « 9oddem Dari Fann » (2014), l’absence d’infrastructures étatiques et des services sociaux à l’extérieur de la capitale. Selon le jeune artiste, une photographie dans la Tunisie actuelle est avant tout un moyen pour s’associer activement à la société civile et militer pour un avenir meilleur.

Reportages: Lichtgrenze; Spirit of South; Zebla; Aïn Drahem; Children of South; The Ratriot Martyr; Tunisian Election.

Paysages: Le plat Pays qui est le mien; Mustis; Aïn Tounga. Portraiture: Emotions.

 

Mejdi El Bekri · Tunisia

Born in Tunis in 1987, Mejdi Bekri is a Tunisian photographer working in Germany. He graduated in Visual Arts with a focus on photography from Nabeul’s Fine Arts School in 2009, and has been working for seven years as a set and events photographer. Fascinated by his country’s cultural scene, he followed the artistic productions of post-revolutionary Tunisia and condemns, with exhibitions like « Aïn Draham, isolement dû à la neige » (2012) or « 9oddem Dari Fann » (2014), the absence of state infrastructures and social services outside the capital. According to the young artist, a picture in today’s Tunisia is a way to actively participate in civil society and advocate for a better future.

Reportages: Lichtgrenze; Spirit of South; Zebla; Aïn Drahem; Children of South; The Ratriot Martyr; Tunisian Election. Landscapes: The flat country which is mine; Mustis; Aïn Tounga.

Portraits: Emotions.